Aller directement au contenu
Ministère des Affaires Etrangères de Finlande

L’histoire incroyable du design finlandais - Mission Permanente de la Finlande, Genève : Actualiés : Informations

MISSION PERMANENTE DE LA FINLANDE, Geneva

Avenue de France 23, Case Postale 198
1211 Genève 20, Suisse
Tel. +41-22-919 4242, Fax: +41-22-740 0287
Courrier e-mail: sanomat.gen@formin.fi
Français | Suomi | Svenska | English
Police de caractère normalePolice de caractère plus grande
 
Actualités, 23/03/2012 | Ambassade de Finlande, Bruxelles

L’histoire incroyable du design finlandais

Comment un petit pays est-il passé du statut de parent pauvre à celui de référence mondiale dans le domaine du design ?

Angry Birds Space. Photo: Rovio/Angry BirdsAngry Birds Space est le nouveau jeu développé par Rovio.

La fronde est armée. Une seconde plus tard, un oiseau en colère est lancé sur un groupe de cochons verts. Et puis un deuxième, et un troisième, etc. Absolument insignifiant mais à la fois absolument ingénieux. Il s’agit, vous l’aurez compris, du jeu Angry Birds, développé par la société finlandaise Rovio et qui s’est imposé comme un véritable phénomène dans le monde, depuis son lancement en 2009. Aujourd’hui, les gens jouent à Angry Birds pratiquement partout, quels que soient leur âge, leur nationalité ou leur sexe. Parmi les fans inconditionnels, citons la star de la saga Twilight Anna Kendrick, le Premier ministre britannique David Cameron et l’écrivain Salman Rushdie.

Angry Birds est un excellent exemple du nouveau design finlandais, mais ce n’est pas la première fois que la Finlande s’illustre par ce genre de succès international. En fait, l’évolution de la Finlande en tant qu’un des hauts lieux du design a été extraordinairement rapide. Il y a à peine une centaine d’années, la Finlande était une société agraire dont la majeure partie de la population vivait pour survivre. Comment ce petit peuple pauvre est-il devenu une nation réputée à l’échelle internationale dans le monde du design ?

Une fonctionnalité rendue nécessaire par la pauvreté

Le vase Savoy_Photo_Iittala Material BankLe vase Savoy est probablement l'objet finlandais le plus célèbre au monde.

Rappelons que la Finlande était une vraie société agraire jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Les années de guerre ont sérieusement pesé sur la vie quotidienne de ce nouveau pays indépendant qui était déjà pauvre, et le lourd tribut payé par la Finlande à la Russie n’a pas rendu les choses plus aisées.

Sans se laisser décourager par les années de disette, les Finlandais se lancent alors dans la construction d’une société axée sur le bien-être de tous. Et paradoxalement, c’est précisément cette précarité qui a favorisé le développement du design simple et fonctionnel finlandais, si réputé dans le monde de nos jours.

Les designers ont pu maîtriser de nombreux matériaux différents grâce à leurs formations diverses et à leur riche héritage artisanal. L’un des plus brillants est sans conteste l’architecte Alvar Aalto. Dès les années 1920, il conçoit des bâtiments et des meubles qui sont devenus de grands classiques à travers le monde. Son vase Savoy est probablement l’objet finlandais le plus célèbre au monde. Comme bon nombre de ses compatriotes designers et architectes, Alvar Aalto trouve son inspiration dans la nature. Le bois, par exemple, était un matériau important à ses yeux. Il met alors au point des techniques permettant de courber et de coller des lamelles de bouleau et s’inspire du modernisme continental. Ces expériences vont déboucher sur la création de meubles en bois encore fabriqués aujourd’hui. Alvar Aalto est toujours vivant dans les maisons et les esprits finlandais.

Armi Ratia, Jackie Kennedy, Tapio Wirkkala et beaucoup d’autres

Unikko_ Marimekko_Copyright @Marimekko Corporation.Les nouvelles couleurs d'Unikko pour le printemps 2012.

Les années 1950 constituent l’âge d’or du design finlandais. Les designers créent alors des œuvres dans l’esprit du modernisme finlandais aux lignes apurées tout en étayant l’idéologie et les premières idées du service design. Le design devait refléter la démocratie de la jeune république tout en offrant aux gens des espaces publics, des maisons, du mobilier et des vêtements de haute qualité. Tout le monde pouvait porter un haut rayé signé Marimekko, et la plupart des maisons était équipée de la fameuse chaise Aalto d’Alvar Aalto. Le design s’adressait alors à tous.

Les sociétés finlandaises Arabia et Iittala excellaient dans l’art de la céramique et du verre, et la star d’Artek était sans conteste Alvar Aalto. La créatrice de textiles, Armi Ratia, fonde alors la société de mode et de textiles Marimekko dont les robes deviennent rapidement le nec plus ultra non seulement pour la Finlandaise ordinaire mais aussi  pour Jackie Kennedy, peut-être la plus grande icône au monde de la mode et du style. Les designers finlandais leaders de l’époque, tels que Tapio Wirkkala, Kaj Franck et Timo Sarpaneva, deviennent des stars qui acquièrent le statut d’héros national et dont le rayonnement international est suivi de près dans les médias finlandais.

Wirkkala Tapio_Photo: Rauno Träskelin.Tapio Wirkkala est une figure emblématique du design finlandais.

Comment l’internationalisation du design finlandais s’est-elle déroulée ? La percée a eu lieu lors de la Triennale de Milan en 1951, avec le pavillon finlandais conçu par Tapio Wirkkala.  Le design finlandais a réellement gagné ses galons lors des triennales organisées à travers le monde au cours des 15 années qui ont suivi. En 1954,  la Finlande s’est associée à trois autres pays nordiques pour l’exposition Design in Scandinavia qui a parcouru les Etats-Unis et le Canada pendant trois ans et demi. Bien que ne faisant pas partie de la Scandinavie sur le plan géographique, la Finlande voulait faire comprendre au monde qu’en dépit de la guerre froide, elle était et voulait être un pays libre orienté vers l’occident. Le Design scandinave, un concept encore très vivant en Finlande mais aussi en dehors, est apparu dans ce contexte-là.

Une définition élargie du design

Les fruits de la décennie précédente ont pu être récoltés dans les années 1960. Le travail, la production et la distribution des œuvres design se sont mis en place progressivement. Les exportations étaient nombreuses, notamment vers l’Europe centrale. Les designers ont également appris à utiliser de nouveaux  matériaux, tels que le plastique et la fibre de verre. Le fauteuil ballon d’Eero Aarnio est l’un des grands classiques de cette période.  

Aarnio Pallotuoli. Photo: AdeltaLe fauteuil ballon d'Eero Aarnio est l'un des grands classique des années 1960.

L’urbanisation a également été propice aux architectes et aux designers. Outre les domaines traditionnels, le design s’est alors étendu à d’autres secteurs de la société, tels que les appareils ménagers et les véhicules.  Ce contexte favorable au design est demeuré jusqu’à la moitié des années 1970, moment où la crise pétrolière a commencé à influencer les niveaux de production.

Mais la construction de l’Etat providence se poursuivait et s’est traduite à l’époque notamment par le développement du système des soins de santé publique et du métro. Les designers endossèrent alors le rôle d’experts pour des projets publics, rôle qui leur conféra un plus grand anonymat.

Les années 1970 ont également vu se profiler le développement de l’industrie électronique qui a favorisé l’émergence de toute une série de systèmes de transfert de données pour arriver finalement à la digitalisation des années 1980. Les designers ont alors eu accès à des outils de modélisation assistée par ordinateur. Au début des années 1990, la Finlande s’est enfoncée dans une profonde récession, menant de nombreuses entreprises de design à la faillite. De nombreux opérateurs industriels ont quitté la Finlande pour s’installer dans des pays où la main d’œuvre était moins chère, et le marché s’est mondialisé. La concurrence s’est également intensifiée.

Harri Koskinen_Lantern_Photo: Iittala Material Bank.Harri Koskinen est l'un des designers finlandais les plus doués de sa génération.

Certaines sociétés sont parvenues à instaurer de nouvelles stratégies. Citons par exemple Nokia qui a commencé en tant que conglomérat, célèbre pour ses pneus de voitures et ses bottes en caoutchouc ; mais, dès le milieu des années 1990, le groupe s’est spécialisé dans l’électronique avec la téléphonie mobile qui s’est très vite imposée sur le marché. Dans les années 2000, les designers finlandais se sont attaqués aux défis posés par l’internationalisation en adoptant une approche non-conformiste. Un des meilleurs designers finlandais, Harri Koskinen, conçoit alors différents articles, de l’ameublement au textile, pour des entreprises finlandaises mais également étrangères. Marimekko, Iittala et Artek demeurent d’importants acteurs sur le marché international.  

Les années 2010, l’ère de la spécialisation

Notre époque se caractérise, toutefois, par une spécialisation accrue du design dans différents domaines. Peut-être est-ce là la raison de la réussite internationale des ciseaux et des outils de jardin Fiskars, des ordinateurs-bracelets Suunto et des équipements de moto Rukka.

Fiskars classic_Photo_Fiskars Material Bank.Les ciseaux Fiskars Classic aux anneaux orange sont la référence en matière de qualité.

Que lui réserve l’avenir ?

Pendant plus de 140 ans, la Finlande a réalisé de nombreux investissements pour se doter d’un enseignement du design de haute qualité, et elle continuera à le faire. En 2010, l’Université des Beaux-Arts et du Design de Helsinki, l’Ecole des sciences économiques de Helsinki et l’Université de la Technologie de Helsinki ont fusionné pour créer une université multidisciplinaire, portant évidemment le nom du grand maître Alvar Aalto : l'Université Aalto.

Grâce à sa riche tradition artisanale, sa réputation internationale dans le domaine du design, au talent de ses citoyens et à l’excellent système éducatif, la Finlande continuera à lancer ses produits design dans le monde, à l’instar des Angry Birds. Tous à vos frondes, soyez prêts !

Version abrégée du texte de Tyyne Pennanen

Visitez également le site: World Design Capital Helsinki 2012

Imprimer

Mise à jour 23/03/2012


© Mission Permanente de la Finlande, Geneva | À propos de ce site | Contact