Aller directement au contenu
Ministère des Affaires Etrangères de Finlande

L'aide humanitaire - Mission Permanente de la Finlande, Genève : Sphères d'activités : Action humanitaire

MISSION PERMANENTE DE LA FINLANDE, Geneva

Avenue de France 23, Case Postale 198
1211 Genève 20, Suisse
Tel. +41-22-919 4242, Fax: +41-22-740 0287
Courrier e-mail: sanomat.gen@formin.fi
Français | Suomi | Svenska | English
Police de caractère normalePolice de caractère plus grande
 

L'aide humanitaire

Genève est souvent appelée la capitale mondiale de l’humanitaire: plusieurs organisations humanitaires ont établi leur siège principal ou leur bureau régional à Genève. La Mission permanente de la Finlande à Genève est chargée de la coopération entre la Finlande et ces organisations et coordonne l'assistance humanitaire garantie par le gouvernement  finlandais à celles-ci.  La Mission travaille en étroite coopération non seulement avec les organisations internationales mais également avec les membres d'autres communautés donatrices basées à Genève, y compris les ONG.

La coopération des pays de l'UE auprès des organisations humanitaires se base sur des objectifs et engagements communs même s'il n'y a pas de coordination européenne officielle. En réunions convoquées par les organisations humanitaires, la présidence de l'UE présente en général la position commune de l'UE, après quoi les Etats membres peuvent donner les points de vue de leurs gouvernements respectifs. Dans la plupart des cas, les Etats membres partagent plus ou moins les mêmes points de vue sur les questions humanitaires.

Dans le domaine de l'aide humanitaire  les pays donateurs accordent une attention toute particulière à la coordination de l'aide afin d'assurer une assistance appropriée et efficace dans les opérations d'aide d'urgence. Un exemple concret de cette coopération est le processus “d'Appels de Fonds Consolidés des agences humanitaires (CAP) “ qui se tient chaque année, stratégie permettant aux agences spécialisées de l'ONU de présenter conjointement leurs besoins budgétaires pour l'année suivante. L'essentiel dans la coordination de l'aide humanitaire est celle du terrain, dans les pays cibles. Depuis 2006 dans le cadre de la  réforme humanitaire on utilise un soi-disant modèle de cluster dans la gestion et la coordination des actions humanitaires. Il y a au total 11 clusters qui sont dirigés chacun par une agence des Nations Unies. Les ONG participent à la coordination dans le cadre des clusters. Le but de l’approche "cluster" est d'éviter des chevauchements et rendre l'action plus efficace dans les situations d'urgences à travers une répartition claire des tâches.

Le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), qui fait partie du Secrétariat Général des Nations Unies, est chargé de la coordination de l’assistance humanitaire. Il a ses bureaux à Genève et à New York.

Des millions d'individus, affligés par des désastres naturels, par des conflits armés ou des crises à travers le monde, ont reçu chaque année une aide de la part des organisations humanitaires. Le personnel humanitaire arrive en premier sur les lieux : le but de l'organisation est de fournir une aide aussi rapide que possible en temps de crise. L'aide humanitaire vise également à prévenir les conflits et à être prête à toutes éventualités en cas de crise.

L'aide humanitaire est normalement prévue pour une courte durée. Dès que le pire est passé, les acteurs humanitaires laissent place à une coopération plus longue tels que la reconstruction et le développement régional. Depuis ces dernières années on accorde de plus en plus d'attention à la constance de l'aide humanitaire.

Liste des organisations humanitaires actives à Genève 

OCHA (Bureau pour la coordination des affaires humanitaires) est chargé de la coordination de l'aide humanitaire. Les agents de l'aide humanitaires forment un large groupe d'acteurs, et la coordination de leurs activités est un des aspects essentiels pour une opération efficace.

HCR (Haut commissariat pour les réfugiés) est établi à Genève. Comme indiqué dans la dénomination de l'organisation, le rôle du HCR est d'aider les réfugiés à quitter les lieux de crise ou de catastrophe naturelle. De plus, l'organisation aide les réfugiés à retourner dans leur pays et leur région dès que les conditions le permettent.

OMS (Organisation mondiale de la santé) fournit également une aide humanitaire, tels que médicaments et vaccins, aux victimes de conflits et de catastrophe naturelle.

Le SIPC (Secrétariat inter-institutions de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes) coordonne la coopération internationale dans la prévention des catastrophes naturelles à l'origine de dégâts matériels et de victimes. Le SIPC a pour but de promouvoir l'application du cadre d'action de Hyōgo qui traite de la réduction de la vulnérabilité et de la prévention des catastrophes naturelles.

UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance) se consacre à l'aide humanitaire en faveur des enfants et des femmes.

PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement; www.undp.org) essaye de prévenir les crises et allège les répercussions de ces éventuelles crises.

PAM (Programme Alimentaire mondiale; www.wfp.org) ravitaille en produits alimentaires les victimes de conflits ou de catastrophes naturelles, engendrant dans le plupart des cas famine et manque de vivres.

L'UNICEF, le PNUD et le PAM n'ont pas leur siège principal à Genève: l'UNICEF et le PNUD sont basés à New York et le PAM à Rome. Cependant chacune des ces organisations à un bureau à Genève.

La Croix rouge travaille en dehors du système des Nations Unies mais en étroite collaboration avec celle-ci. Le Comité international de la Croix rouge et la Fédération internationale de la Croix Rouge ont leur siège principal à Genève. La Fédération internationale de la Croix rouge est une branche du Comité international de la Croix rouge et du Croissant rouge.

l'OIM (Organisation internationale pour les migrations; www.iom.int) aident les émigrants dans leur nouveau pays d'accueil, mais aussi dans le cas d'un retour dans leur pays.

Imprimer

Ce document

Mise à jour 30/11/2012


© Mission Permanente de la Finlande, Geneva | À propos de ce site | Contact